LE MOT DU PRESIDENT

 

Rapport moral  du président sur le bilan 2017, présenté lors de l'A.G. du 20 janvier 2018.

 Quel est le bilan moral de notre AAPPMA ?

Le bilan moral de l’année 2017 peut être qualifié de moyen. Le trésorier vient de vous rendre compte du bilan des ventes de cartes de pêche. Leur nombre baisse chaque année, alors que sur l’ensemble de la Gironde, ce nombre a augmenté. On peut penser que le fait d’acquérir une carte de pêche par internet peut conduire l’acquéreur à choisir n’importe quelle AAPPMA. En effet, si le choix d’une AAPPMA est obligatoire, le tableau de propositions des différentes associations peut inciter à choisir la première de la liste sans aller plus loin, l’intérêt du choix d’une association, n’étant pas le but premier du pêcheur.

Heureusement, nous mettons en œuvre des moyens variés pour permettre aux pêcheurs d’acheter leur carte. Nous avons dès le mois de décembre mis sur pied des permanences ici au Lac Vert. Elles ont obtenu un écho  favorable ainsi que celles de début janvier, sans parler des permanences organisées  avant l’ouverture de la truite, ici même ou encore chez de grandes enseignes commerciales spécialisées.

Grâce à ce nombre encore important de sociétaires, l’AAPPMA peut organiser des activités telles que les empoissonnements réguliers des cours d’eau et plans d’eau qu’elle gère avec des quantités de poisson importantes, mais aussi le concours annuel et les lâchers payants qui sont encore demandés. Cependant, le nombre de participants à ces lâchers payants en particulier n’a pas couvert les dépenses occasionnées par ces manifestations. Il a toujours été dit que ces lâchers spéciaux n’existaient que parce leur couverture financière était assurée. Si ce n’est plus le cas il faudra supprimer le ou les lâchers déficitaires.

 Vous êtes nombreux à venir nous aider lors de la mise à l’eau sur ces lacs et cours d’eau, soyez-en remerciés et poursuivez cette assistance aux membres du CA chargés des empoissonnements et alevinages. C’est une organisation méticuleuse à mettre sur pied et votre participation est précieuse en même temps que nécessaire.

La gestion halieutique.

Le Plan de Gestion Piscicole Local (PGPL) est activé, vous le savez maintenant depuis 2014 sur l’Eau Blanche, le Saucats et le Gât mort et doit durer jusqu’en 2018 pour cette phase.

Lors des AG précédentes, je vous ai informé en détail du processus et des organismes concernés. Je ne recommencerai pas.

Des panneaux de sensibilisation des pêcheurs sur les espèces naturellement présentes sur chacun de ces cours d’eau ont été mis en place, je vous le rappelle en 2015. Certaines recherches ou travaux issus du PGPL se poursuivent, tel le recensement des frayères ou les pêches de recensement des espèces.

 Niveau des eaux :

La pluie a manqué dès l’automne 2016 et n’est pas tombée non plus tant pendant l’hiver qu’au printemps 2017. Ce qui fait que l’été 2017 a commencé très tôt avec de très fortes chaleurs dès le début du mois de juin. Les niveaux des rivières a été rapidement trop bas pour assurer les empoissonnements tels qu’ils étaient prévus. Les alternatives prises pour pallier ces difficultés ont été soit des reports de dates soit des changements de localisation.

Ces deux initiatives ont été peu goûtées d’un nombre certain de pêcheurs qui se sont retrouvés au bord de nos rivières pour des parties de pêche, alors qu’ils n’avaient pas été avertis individuellement de ces changements. Ce type d’information est pratiquement impossible à mener d’une part et d’autre part, la pêche n’est pas le fait de savoir si du poisson a été déversé mais bien le plaisir de le chercher.

 

Les travaux menés par l’AAPPMA  vous ont été relatés lors des rapports des commissions.

Un mot de notre Atelier Pêche Nature (A.P.N.). Fort de ses trois sections, il a fonctionné très correctement cette année encore. L’avenir pour 2018 semble bien assuré avec un nombre d’élèves réconfortant dans chaque section.

Un RESUME de nos ACTIONS :

L’AAPPMA a participé comme chaque année aux forums de CABANAC, CANEJAN, GRADIGNAN, LEOGNAN et TALENCE. A noter que les quatre derniers avaient tous lieu le même samedi.

L’AAPPMA était également activement présente à la fête de la pêche à Bègles en juin où des jeunes ont pu s’initier à la pêche à l’instigation de la fédération. De même, l’AAPPMA était aussi présente au premier gala des AAPPMA, également organisé par la fédération.

 

Si l’avenir pour 2018, s’annonce relativement dégagé, il sera aussi amélioré par la diminution des documents papier, c’est bon pour la planète, avec la mise en place du logiciel  E.R.P. Ce logiciel très complet, qui couvre tous les aspects de la vie de l’association et pas seulement l’aspect comptable, est actif et pratiquement tous les éléments pour l’année 2017 ont été insérés.  C’est un travail long à réaliser, vu l’ensemble des actions menées. C’est une base de données importante.

De même, la naissance d’un véritable site internet pour chacune des AAPPMA favorise l’information des sociétaires. L’ancien site internet a disparu des écrans et le Blog aussi. Ce nouveau site internet est désormais la  source essentielle d’information pour les pêcheurs. Une seule adresse à retenir : eaubourde.peche33.com. Vous pouvez même vous y procurer votre carte de pêche. C'est simple...

 Les alevinages pour 2018 sont adaptés à la situation actuelle et le nombre de lâchers sera  aménagé et déplacé en partie après la trêve estivale.

 

En conclusion,

Une année 2017 en perte de vitesse avec des effectifs en baisse, gênée par des niveaux d’eau réduits de manière très significative.

 

Bonne année halieutique 2018 à tous.

 

 

TERRITOIRE DE GESTION.

Le territoire de gestion de l'AAPPMA est vaste et couvre de très nombreuses communes telles celles de Bègles, Talence, Pessac, Gradignan, Canéjan, Villenave d'Ornon, La Brède, St Morillon, Cabanac & Villagrains etc...

L’AAPPMA gère quatre rivières, à savoir:L’Eau Bourde, l’Eau Blanche, le Saucats et le Gât Mort.                                                                                 

 

Les quatre lacs gérés par l’AAPPMA sont:

  • le Lac Vert sur la commune Canéjan
  • le Lac Bleu sur la commune de Léognan
  • l’étang d’Ornon sur la commune de Gradignan
  • le bassin de Talence -Thouars sur la commune du même nom.

BUREAU

Président :

Emmanuel SARRAZIN

Portable : 0614487005

 

Vice-président :

Jean-Claude BARANDIARAN

Portable : 0616781700

 

Trésorier :

Christian MARTY

Portable : 0601828040

 

Secrétaire :

Bernard GROCASSAN

Portable : 0645730098

CONSEIL D'ADMINISTRATION

Président : Emmanuel SARRAZIN

Vice-président : Jean-Claude BARANDIARAN

Secrétaire : Bernard GROCASSAN

Secrétaire-adjoint : Jean-Pierre DUBERN

Trésorier : Christian MARTY

Trésorier-adjoint : Bernard COSTE

Membre : Jean-Claude CAMPO

Membre : Jean-Luc PRUNET

Membre : Francis GIRARD

Membre : Louis PIGNARD-PEGUET

Membre : Michel CARCY

Membre : Jean-Paul HEULET

Membre : François LECORPS

Membre : Jean-Claude TAUZIN

Gardes Particuliers:

Jacky TROCHON

Jérôme ROUMEGOUS